Les gondoliers



JPEG - 67.6 ko
Un gondolier en plein travail !

Que serait la Sérénissime sans ses gondoliers ? C’est de toute évidence l’un des métiers les plus célèbres à Venise ! Au 16ème siècle ils étaient plus de 10 000, aujourd’hui ils ne sont plus que 400. Tout au long de la journée, hiver comme été, ces rameurs chevronnés parcourent les canaux à la force de leurs bras. Ils parlent plusieurs langues et connaissent Venise comme leur poche.

Fièrement campés à l’arrière de leur embarcation les gondoliers naviguent sur les eaux calmes et tranquilles de la lagune. Certains sont peu bavards et d’autres ont milles histoires à raconter mais tous partagent un amour inconditionnel pour cette cité qui les a vu grandir.

Comment devenir gondolier ?

Jusque dans les années 80, la fonction de gondolier se transmettait uniquement de père en fils. Mais la municipalité a décidé de mettre en place une nouvelle réglementation. Aujourd’hui devenir gondolier est un véritable parcours du combattant ! Il faut réussir un premier examen pour intégrer une formation spécialisée dispensée par l’Ecole des Gondoliers (Ente Gondola). A l’issu de cette période d’entraînement un concours est organisé pour départager les 150 candidats. Mais chaque année seuls 4 ou 5 d’entres eux sont sélectionnés et deviennent officiellement gondolier. Vous l’aurez compris les places sont très limitées ! C’est un métier qui requiert une bonne condition physique, une maîtrise parfaite des techniques de navigation et aussi une excellente culture générale. Les gondoliers sont pour la plupart multilingues et connaissent l’historique de la ville dans les moindres détails.

Comment sont-ils habillés ?

Chaque gondolier porte un pantalon noir ainsi qu’une chemise blanche ou un T-shirt rayé. Un chapeau de paille orné d’un ruban rouge ou bleu le protège du soleil, c’est le canotier. Ce chapeau est spécialement conçu pour flotter si jamais il tombe à l’eau. Plutôt pratique non ?
En hiver les gondoliers s’habillent plus chaudement pour résister au froid qui sévit dans la lagune.

JPEG - 23.9 ko
JPEG - 24 ko

Et les femmes ?

En 2009 pour la première fois une femme a réussi l’épreuve finale du concours provoquant l’indignation de nombreux gondoliers qui considèrent que ce métier est réservé à la gente masculine.

Qu’à cela ne tienne, Giorgia Boscolo, 23 ans propose ses services de gondolière dans le quartier de Dorsoduro. Son père lui-même gondolier est très fier de la réussite de sa fille à ce concours très fermé. Gioarga espère que d’autres femmes la rejoindront bientôt, histoire de se sentir un peu moins seule parmi tous ces hommes !

Quel est le salaire mensuel d’un gondolier ?

Ne jamais poser cette question ! C’est un secret bien gardé mais une chose est sûre les gondoliers ne sont pas à plaindre. Tout au long de la journée ils multiplient les ballades à 80 euros ce qui laisse présager des revenus très confortables à la fin du mois.

D’après certaines estimations un gondolier peut gagner jusqu’à 12 000 euros par mois en période estivale ! Un chiffre qui risque de susciter bien des vocations !

Le saviez-vous ?

- La rame d’un gondolier mesure plus de 4 mètres !
- Chaque gondole a une valeur marchande de 20 000 euros.
- Certains gondoliers sont aussi chanteurs et/ou musiciens ! Ils proposent alors aux touristes une belle sérénade !
- Tous les gondoliers ont un surnom !