Le campanile San Giorgio Maggiore



Situé sur l’île sublime de San Giorgio Maggiore, le campanile surplombe tout Venise et sa lagune. Du haut de ses 63 mètres, il offre aux touristes qui osent monter dans son ascenseur une vision enchanteresse et romantique de la plus belle ville du monde et de son Grand Canal. La vue depuis la tour est l’une des plus belles que Venise puisse offrir à ses visiteurs !

Un campanile qui en vaut la peine !

JPEG - 32.8 ko
Coucher de soleil sur le campanile

Le campanile de San Giorgio Maggiore (Saint Georges Majeur en français) est l’une des tours les plus présentes dans le paysage de la cité des doges. Partout dans Venise on peut admirer la beauté de ce campanile qu’aucun bâtiment ne cache ! Cette haute tour de briques rouges et en pierres d’Istrie blanche possède une histoire intéressante. En 1442, des vents violents se sont abattus sur l’île provoquant l’effondrement du premier campanile de Saint Georges Majeur. Un nouvel édifice est alors reconstruit à l’identique mais malheureusement, il s’écroule une nouvelle fois en février 1774 tuant un moine de la basilique abbatiale et blessant deux autres. Érigé pour la troisième et dernière fois, le campanile s’inscrit dans les monuments les plus appréciés par les touristes, il est le 3ème plus haut campanile de Venise et demeure l’un des deux seuls campaniles restants (avec celui de Saint Marc) dans lequel on peut encore monter.

Aujourd’hui, sa flèche qui s’élève et semble transpercer le ciel a légèrement verdi, mais sa splendeur est intacte. La finesse de l’édifice lui donne une élégance et une verticalité pleine de charme. Tout comme le campanile de Saint Marc, celui de Saint Georges Majeur est surplombé par la statue d’un ange. Le clocher possède six cloches. Entre 7h et 21h, les cloches retentissent toutes les demi-heures. Le temps n’a aucune donc aucune emprise sur Venise, c’est Venise qui emprisonne le temps.

Une situation très appréciable...

JPEG - 20.6 ko
Le campanile San Giorgio Maggiore à Venise

Cet édifice colossal à la couleur orangée bénéficie d’une situation très intéressante à Venise. La plupart des touristes qui arrivent dans la ville s’empressent de visiter les monuments les plus connus de la cité des doges (la basilique San Marco et le Palais des Dogesl) situés sur la Place Saint Marc. En face de cette place mythique, le campanile de San Giorgio Maggiore haut de 63 mètres est visible et particulièrement mis en valeur par les jeux de lumière orchestrés par le soleil à tout moment de la journée. Ainsi, de par sa taille gigantesque et son emplacement idéal, la tour orangée est certaine d’être vue par tous les touristes qui passent par Saint Marc !

Lors de ses levers ou de ses couchers, le soleil met en scène des jeux de lumières et des variances de luminosités qui viennent illuminer le campanile de briques rouges vêtu qui surplombe les eaux vertes de la lagune. Ainsi, tel un film qui défile, le campanile et la façade de sa basilique blanche s’éveillent aux couleurs du soleil qui changent au grès du temps afin d’émerveiller les touristes passionnés qui s’attardent devant ce décor éblouissant.

La tour qui surplombe l’île caractérise à merveille le paysage féerique de la cité des doges qu’on ne retrouve nul par ailleurs. Omniprésent dans ce tableau de rêve, le campanile de Saint Georges Majeur fait parti des lieux ancrés dans les profondeurs de Venise. Nul de peut l’ignorer, partout où l’on va, il est présent, comme inextirpable du paysage. Que le campanile soit arrosé de la lumière du soleil, enveloppé par les brumes épaisses du matin ou imprégné de la couleur du ciel légèrement rosé, les eaux vertes de la lagune viennent mettre en relief un campanile qui s’élève dans les airs.