La basilique Saint Marc



La basilique Saint Marc est l’église la plus importante et la plus visitée de Venise. Ce magnifique édifice situé dans le quartier San marco est un pur bijou architectural aux influences byzantines associant plusieurs époques des cultures à la fois orientales et occidentales. En effet, il fut un temps où la République de Venise était un état indépendant et souverain (jusqu’en 1797) mais elle resta sous la domination de l’empire Byzantin : ainsi, la basilique demeure le témoin fidèle d’un passé riche et prospère, aux influences assez particulières qui font d’ailleurs son originalité aujourd’hui.

La construction de la basilique

Magnifiquement orné et sublimé par les 8000 mètres carrés de mosaïques, la cathédrale aux cinq coupoles a su s’imposer comme l’un des sanctuaires les plus importants de la chrétienté.

JPEG - 43.8 ko
Extérieur de la basilique Saint Marc à Venise

C’est en 829 qu’un premier bâtiment est spécialement érigé afin d’y déposer les reliques de l’un des disciples du Christ, l’évangéliste Marc.

Pour la petite anecdote, il faut savoir que les reliques de Marc ont été dérobées par deux marins vénitiens lors de leur voyage à Alexandrie en Egypte. Pour ne pas éveiller les soupçons des "douanes" de l’époque, les deux petits malins ont pris soin de caché le corps de l’évangéliste sous des carcasses de porc afin d’éviter d’éventuelles fouilles de la part des Sarrasins. Astucieux ! C’est ainsi que corps dérobé de l’évangéliste se retrouva à Venise...

Revenons à la construction de la basilique Saint Marc... Malheureusement, un terrifiant incendie fait rage en 976 décimant tout sur son passage ! Ne reste qu’à recommencer la construction qui débute alors en 1063 sur les fondations de l’ancien bâtiment. Après des années de chantier, la basilique San Marco est sur pied, elle deviendra l’une des prouesses architecturales des plus appréciées ! Elle est consacrée en 1094 lorsque le corps de Saint Marc est enfin déposé au centre de la crypte, juste sous l’autel.

Une perle d’art architectural

Jusqu’au XIVème siècle, le sanctuaire connaît des modifications diverses, des agrandissements et des embellissements qui dureront des siècles. De nombreux trésors sont rapportés de l’étranger, notamment de Constantinople afin d’embellir le futur joyau architectural.

JPEG - 53.2 ko
Intérieur de la basilique Saint Marc à Venise

Aujourd’hui, la basilique forme un ensemble unique et plein de prestige dont les touristes que nous sommes raffolons !

L’extérieur de la basilique est imposant et très impressionnant. La façade est ornée d’arcades, de gracieuses mosaïques et de quatre chevaux de cuivre doré tous droits venus des tours de l’hippodrome de Constantinople. Mais il ne faut pas oublier de visiter l’intérieur du monument qui est également riche en tous points de vue : argenteries, pierres précieuses, mosaïques occidentales représentant des scènes de l’ancien et du nouveau testament, perles, monogrammes egypto-syriaques datant du Vème siècle, somptueuses colonnes...

Saviez-vous que l’église fut la première en Italie à être dotée d’une coupole centrale ? Impressionnant, n’est-ce pas ? Si vous souhaitez avoir une vue imprenable sur les fameuses coupoles de l’édifice, je vous suggère de monter dans le campanile de Saint Marc duquel vous découvrirez les coupoles sous un autre regard !

En bref, la basilique San Marco à Venise fait parti des véritables réussites architecturales italiennes et mondiales grâce à son style unique et sa richesse indéniable, et ce, depuis bien des siècles maintenant. Digne sanctuaire, la cathédrale Saint Marc demeure un lieu de « pélerinage » unique pour de nombreux chrétiens du monde entier !